Fred Périé


Il n'y a qu'un miroir qui rêve d'un miroir
un silence qui veille un silence
Anna Akhmatova

La réalité du temps
Installation et performance vidéo
Pupitres, filtres colorées, vidéoprojecteur, smartphones, dispositif expérimental.
Fred Périé, 2021

mots clés : installation, performance, vidéo, interaction, feedback,  temps-réel, cinéma direct, art numérique, new media art

Notre monde semble passer son temps à se mesurer et se mirer au travers de ses appendices techniques. De ces constantes réévaluations, résultent nos actions incertaines. A l’image de cet état des choses, l'installation met en jeu les phénomènes lumineux qui émergent de l’interaction de nos caméras avec l’image projetée qu’elles produisent.

 
Dans un espace obscur et sans autre lumière que celle émise par un ou plusieurs écrans de projection, les spectateurs filment avec des smartphones. Ces images sont transmises à un ordinateur qui en réalise en direct un montage, qui est immédiatement projeté. C’est du cinéma direct. Le montage utilise les effets habituels du cinéma, séquence de plans, flash-back, ralenti, accéléré, zoom, marche arrière, négatif, superpositions, etc. Ici cependant, il y a une référence importante au direct, au temps réel, même si le streaming implique de fait un décalage temporel non nul.

Une scénographie est créée pour chaque lieu en utilisant des gélatines colorées, des réflecteurs et des surfaces opaques. C'est au sein de cet espace que déambule le public. Une performance peut y être organisée avec ceux qui le désirent (cf. vidéo).